COVID-19 | La Banque Africaine de Développement soutient les états membres à hauteur de 10 Milliards de dollars

Ce mercredi 08 Avril 2020, la Banque africaine de développement, (la BAD) annonce la création d’un fonds d’aide. A une hauteur de 10 milliards de dollars, cette aide a pour mission principale de financer les pays membres régionaux. Renforcer  pour mieux lutter contre la pandémie COVID-19. C’est le défi de la BAD.

Un fonds monétaire à l’endroit des gouvernements et des acteurs du secteur privé d’Afrique. La BAD tente à titre régulatif d’anticiper sur les opérations en devenir dans un contexte de crise continentale.

Akinwumi Adesina, Président du Groupe de la Banque africaine de développement, précise que cet apport de fonds intègre les difficultés rencontrées budgétairement par la plupart des pays africains.

« L’Afrique est confrontée à d’énormes défis budgétaires pour agir efficacement face à la pandémie de coronavirus. La Banque africaine de développement déploie toutes ses capacités de réponse à l’urgence pour aider l’Afrique en ce moment critique. Nous devons protéger des vies. Ce fonds aidera les pays africains dans leurs efforts pour contenir la propagation rapide du Covid-19. », a déclaré le président Adesina, en saluant le soutien indéfectible des administrateurs de la Banque.

La répartition du fonds se décline comme suit :

  •  5,5 milliards de dollars destinés en autonomie pour des opérations pilotées par les gouvernements des états membres bénéficiaires. 
  • 3,1 milliards de dollars d’aide en provenance du Fonds africain de développement avec en prime un guichet de prêt à taux exceptionnels pour mieux répondre aux fragilités économiques occasionnées.
  • 1,35 milliard de dollars d’aide sera dédié au secteur privé qui est fortement impacté dans cette phase de crise.

Dans une optique d’alternative à la crise la BAD renouvelle ses efforts. Une opération qui résonne comme un deuxième recours. En effet, il y a deux semaines la Banque africaine de développement avait émis un emprunt obligataire social, « Combattre le Covid-19 », d’un montant record de 3 milliards de dollars. Accompagné d’un fonds d’urgence de 2 millions accordé à l’OMS pour soutenir l’action de déploiement continental. La BAD devient dans cette phase un acteur décisif de choix dans une économie africaine en proie à de grandes fragilités. 

Sources : Banque africaine de développement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *