Rwanda : Qatar Airways s’offre à 60 % le nouvel aéroport de Kigali


RwandaQatar Airways et Kigali s’accordent et signent. Selon le groupe de la Banque mondiale : “ le Rwanda est un petit État d’Afrique de l’Est enclavé et densément peuplé, il possède des terres vallonnées et fertiles et une population d’environ 12,2 millions d’habitants (2017).” Il est limitrophe à l’ouest à la République démocratique du Congo (RDC).  On retrouve à l’est la Tanzanie. Il côtoie l’Ouganda au nord et le Burundi au sud. 

Le Rwanda prend des mesures visant à l’atteinte rapide de ses objectifs de développement à long terme. Pendant plusieurs années, le pays a développé plusieurs plans de croissance économique et de réduction de la pauvreté. Pour le moment, le Rwanda finalise sa stratégie nationale de transformation du pays qui durera 6 ans (2018-2024).

Ces dernières années, plusieurs investissements, notamment publics, ont constitué le principal moteur de la croissance du Rwanda. Ces investissements publics fonctionnent grâce aux dons mais également à travers divers partenariats. Celui signé avec Qatar Airways concerne le nouvel aéroport rwandais de Kigali.

Selon l’agence Afrique : “La compagnie aérienne qatarie, Qatar Airways, a acquis 60 % des parts du capital du nouvel aéroport rwandais de Bugesera (un district situé à environ 25 km au sud-est de la capitale du Rwanda, Kigali), suite à un partenariat d’investissement conclu ce lundi 9 décembre entre la compagnie et le gouvernement rwandais”.

Ce projet coûtera à peu près la bagatelle de 1,3 milliard de dollars. Le chantier de cet aéroport se fera en deux phases. La première s’achèvera d’ici cinq ans. La deuxième en 2032. Notons que la capacité d’accueil sera de 7 millions de passagers d’ici 5 ans. Ensuite, elle doublera lors de la seconde phase.

Qatar Airways est déjà en discussion avec la compagnie aérienne rwandaise. En effet, la compagnie Qatarienne veut acquérir des parts dans le capital de la compagnie rwandaise. Cette ambition du mastodonte dans le secteur du transport aérien ne pourra être que bénéfique pour le Rwanda.

Selon l’agence Afrique : “le Qatar n’a plus le droit de survoler l’espace aérien des pays voisins qui lui fournissaient pourtant d’importants marchés, pour des raisons de conflits diplomatiques”. Sa pénétration en Afrique lui sera à coup sûr bénéfique. Ainsi, il pourra acquérir de nouvelles parts de marchés. Ce qui permettra une amélioration de l’infrastructure des compagnies avec lesquelles le Qatar pourra travailler.

D’ici peu, avec cet accord et celui en discussion, le Rwanda possédera l’une des plus grandes compagnies aériennes d’Afrique. 

 

Source : Agenceafrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *